En trois applats

Mardi 24 décembre 2013

Paysage à contre-jour, coucher de soleilCoucher de soleil depuis la piazza Michelangelo

(Florence, septembre 2013)

4 Réponses

  1. excellent🙂

    24/12/2013 à 21:10

  2. Je viens de faire un petit article sur l’image chronophage qui pourrait vous intéresser… http://jeanpaulgalibert.wordpress.com/2014/01/14/limage-chronophage/

    14/01/2014 à 21:07

    • J’aime beaucoup l’idée que « C’est ce qui vous fait imaginer, ce qui capte le temps de votre imagination et enfin ce qui cumule sous forme d’aura magique l’ensemble du temps que tous les autres avec vous ont passé à l’imaginer ». L’image comme matériau d’imaginaire….ça rejoint complètement, à mon sens, ce que dit Agnès Desarthe des dessins des livres d’enfant (et, après, du pouvoir des mots et des images qu’il portent)

      15/01/2014 à 17:38

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s