Scintillement

Mardi 17 décembre 2013

Petit dialogue entre les rues, les couleurs et les villes du sud :

« Peinture grise de terminus des cars

verte de commissariat

marron de salon de coiffure le matin

blanc sale du dispensaire

à l’autre bout du port

couleur pistache de l’épicerie familiale

sols en plastique et chewing-gums écrasés

tables en formica rayé

plafonds lisses et poutres de béton

toutes choses de même teinte éclairées

par les mêmes tubes fluorescents.

D’où cet unique scintillement qui lie

Entre elles toutes les villes

Inconnues et lointaines du sud. »

Titos Patrikios, traduction de Michel Volkovitch, Les poètes de la Méditerranée : anthologie, Gallimard, « Poésie », p. 31

© Kedros Publishers ; © Desmos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s