Zaleti

Samedi 14 décembre 2013

Des cantuccini, ces biscuits croquants aux amandes et pistaches (durs comme si on allait y laisser des dents, à tremper dans le vino santo afin de les attendrir) pour évoquer une dernière fois cette ambiance parfumée, colorée et sonore des marchés, avec ici une escapade vénitienne.

« Un café. Des vieux au comptoir, des pêcheurs et des photos d’acteurs punaisées contre les murs. Photos, en noir et blanc.

Je bois un chocolat en regardant dehors la mer qui cogne contre le quai. J’achète un sachet de Zaleti, des biscuits secs que je mange en attendant le vaporetto. La lagune est grise, par endroit rendue brune par les remontées de vase.

Ligne 52, le canal de Cannaregio, le pont des trois arches avec sur la gauche, les quartiers sombres du ghetto.

Je descends à la gare. Je traverse par le pont. C’est jour de marché dans le quartier de la Pescheria.

Du poisson, il en arrive par barges entières. Des légumes. Des fruits.

Sous les halles, les marchands d’épices et d’autres qui vendent des étoffes, des grands rouleaux de couleur. Les bâches rouges claquent au vent.»

Claudie Gallay, Seule Venise, Actes Sud, « Babel», p. 52-53

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s