Lecture algérienne

Lundi 19 mars 2012

Une nouvelle excursion algérienne sur les traces d’Hélène Cixous… en ce week-end de Salon du livre, un souvenir de la place que tenait le Livre :

Je lisais au Clos-Salembier parce qu’il était absolument impossible de survivre sans livre, c’est-à-dire de vivre sans lumière, sans esprit, sans réalité sans sommeil sans paix sans pain puisque tout ce qui se passait devant et derrière le portail enchaîné était cri folie idiotie ténèbre lancements de pierre et de terre. Donc je passais d’un jour à l’autre d’un livre à l’autre sans  livres j’aurais sombré, et quels livres n’importe, il suffisait qu’il y ait un volume rectangulaire de la dimension de mon pied sur lequel me poser pour traverser l’abîme, âne, avion, aigle, charrette tout est bon je glisse d’un dos à l’autre je pense des pensées de Pascal aux pensées de la Comtesse de Ségur, et mon frère cependant fait l’abîme en vélo. Livre et Vélo nous transportent l’un comme l’autre, tout ce que l’on demande c’est la levée d’écrou, parfois mon frère lit Spirou comme je lis L’Idiot, c’est du foin pour l’âne des os pour le Chien, parfois je lis Hercule Poirot comme mon frère lit le deuxième volume de Crime et Châtiment le volume Crime n’a jamais été là, tous nos livres sont d’occasion, mon frère lit le Châtiment avant d’avoir connu le Crime, l’auteur de notre livre a sa philosophie : d’abord le Châtiment, ensuite le Crime. Ou bien c’est que nous sommes l’un le Crime l’autre le Châtiment, en ce cas, sans aucun doute, le Crime c’est moi.

Tout était grand et fort, ruminai-je, songeant à la violence qui nous inspirait, je lis comme il pédale comme je lis nous pédalisions de toutes nos forces emportées par des pentes dangereuses.

 

Hélène Cixous, Les rêveries de la femme sauvage : scènes primitives, Galilée, p. 82-83

Publicités

Une Réponse

  1. Huet

    Voilà un extrait qui donne envie… une fois de plus je prends note !

    20/03/2012 à 22:24

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s