Sud

Samedi 10 décembre 2011

Et un petit poème d’enfance, qui évoque pour moi les murs blanchis à la chaux des maisons du sud, et le silence frais des pièces pendant la sieste…

Dans ma maison

 

Dans ma maison vous viendrez

D’ailleurs ce n’est pas ma maison

Je ne sais pas à qui elle est

Je suis entré comme ça un jour

Il n’y avait personne

Seulement des piments rouges

Accrochés au mur blanc

Je suis resté longtemps dans cette maison

Personne n’est venu

Mais tous les jours et tous les jours

Je vous ai attendue

 

Jacques Prévert, Paroles

Une Réponse

  1. ln

    Je suis allée écouter sur deezer le disque de Trintignant qui vient de sortit : c’est somptueux. Merci pour les textes, les images et tes mots à toi.

    10/12/2011 à 07:39

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s